Comment détecter une fuite d’eau ?

Une partie des Belges ont une fuite d’eau dans leur habitation sans le savoir. 

C’est peut-être votre cas… 

Conséquences : une facture d’eau élevée et peut-être des dégâts. Mais il existe plusieurs façons de repérer ces fuites.

Un robinet qui goutte peut vous coûter 20 € par an. S’il laisse s’échapper un mince filet d’eau, le montant grimpe à 115 €. Quant à la chasse d’eau qui fuit, elle peut gonfler votre facture de près de 750 € par an ! Des gaspillages qui, au final, font augmenter la facture d’eau. Vous l’aurez compris, traquer les fuites diminuera votre consommation d’eau et vous fera économiser de l’argent. Mais une fuite ne se voit pas toujours, comment la repérer ?

Vérifier à votre compteur

Le soir, avant d’aller vous coucher (ou le matin avant de partir travailler), relevez les derniers chiffres de votre compteur. Assurez-vous que personne n’ouvrira un robinet, ne tirera une chasse d’eau et que toutes les arrivées d’eau des machines sont fermées. À votre réveil (ou à votre retour du travail), si les chiffres ont bougé, vous avez une fuite ! Mais où ?

image

verre d'eau qui est rempli au robinet

texte

Les 5 principaux endroits à inspecter

1. Vos robinets. Vérifiez les embouts et jonctions.

2. Les toilettes
Fermez le robinet d’isolement alimentant la chasse d’eau. Si après quelques heures, la cuve de la chasse est vide ou le niveau a diminué, vous avez une fuite.
Versez un colorant naturel dans le réservoir. La cuvette se colore sans que vous ayez tiré la chasse ? C’est mauvais signe. 
Un sifflement au niveau du réservoir est aussi un signe de fuite, de même qu’une cuvette continuellement humide (vérifiez en déposant un carré de papier toilette contre le bord sous lequel l’eau de la chasse s’écoule) ou encore des traces laissées par du tartre au niveau de la zone d’écoulement.

 

3. La soupape de sécurité du boiler d’eau chaude. Si la pression dans le boiler dépasse la limite de réglage de la soupape de sécurité, celle-ci laissera s’échapper de l’eau. De même, si la soupape reste ouverte, l’eau s’échappera en continu.

4. Vos murs. L’humidité peut être causée par une fuite dans les canalisations. Autre signe d’une fuite: une planche ou une plaque de plâtre qui gondole ou de la peinture qui s’effrite. Ce sont justement dans ces canalisations cachées derrière un mur ou sous le plancher que les fuites sont les plus difficiles à repérer. Dans ce cas présent, un professionnel pourra vous aider à les localiser. 

5. Compteur déporté de l’habitation. Attention, ce sont les fuites les plus sournoises, car elles sont invisibles vu qu'elles se trouvent sur la partie enterrée du réseau entre le compteur et l’habitation. Il y a lieu dans ces cas-là d'effectuer très régulièrement le test au compteur (point ci-dessus). 

Quelle que soit la fuite, des vannes d’isolement placées à divers endroits de votre installation peuvent vous permettre d’identifier facilement la ou les zones de pertes en eau.

Vous avez trouvé la fuite, que faire maintenant ?

Il faut procéder à la réparation par vous-même ou contacter un plombier. L’ensemble des frais de réparation sont à votre charge. 

Attention, si vous suspectez ou trouvez une fuite sur votre raccordement avant le compteur (dans le sens de l’arrivée de l’eau), ce sont nos services qui doivent intervenir. Il vous suffit de prendre contact avec notre équipe technique au 04/367.84.11, disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.