Je fais construire une nouvelle maison. Comment puis-je avoir de l’eau sur le chantier ?

Vous pouvez louer, pour la durée du chantier, un « col de cygne » en vous présentant aux guichets de la CILE.

Cet appareil vous sera remis après avoir complété et signé un contrat de location, et déposé une caution. 

Une personne m’a volé de l’eau sur un de mes robinets extérieurs. Que puis-je faire ?

Il s’agit d’un problème sur votre installation privée, nous vous conseillons d’informer la Police.

Par ailleurs, nous vous conseillons de mieux sécuriser vos robinets extérieurs en les fermant lorsque vous ne les utilisez pas.

Suis-je obligé d’être client à la CILE ?

Oui en vérifiant si votre immeuble est situé sur une des 24 communes dont la distribution d’eau est gérée par la CILE. 

Si le compteur alimentant votre logement dessert également d'autres usagers, la facture est alors directement transmise au propriétaire ou à un syndic d'immeubles. Dans pareil cas, vous ne devez pas vous inscrire comme client à la CILE.

En cas de doute, vous pouvez contacter notre Département Clientèle au 04/367.84.08.

Je constate un incident lié au réseau d’eau dans mon quartier. Comment faire pour prévenir la CILE ?

Vous pouvez prendre contact avec notre équipe technique au 04/367.84.11. pour nous informer du problème. 

Par ailleurs, si l’incident engendre un problème de sécurité publique, tel qu’un effondrement de voirie ou une inondation très importante, nous vous invitons à contacter le n°112.  

Je n’arrive pas à fermer la vanne avant compteur. Comment faire ?

Il faut généralement une vingtaine de tours pour que la vanne soit fermée.

Si elle est fermée à fond et qu’il y a un passage d’eau, vous pouvez prendre contact avec notre équipe technique au 04/367.84.11 pour fixer un rendez-vous à votre meilleure convenance.

Comment savoir si j’ai un compteur ou un décompteur ?

C’est un compteur si vous recevez des factures de la CILE concernant cet appareil de comptage. C’est un décompteur si le propriétaire de l’immeuble ou un de ses « représentants » vous adresse un décompte.

Je suis locataire. Est-ce moi ou mon propriétaire qui doit gérer le compteur ?

Deux cas de figures sont possibles :

  • Si chaque logement de votre immeuble est alimenté individuellement, par un compteur agréé CILE dont celui que vous louez, vous êtes alors un usager de la CILE et recevez dans ce cas des factures d’eau relatives à ce compteur libellées à votre nom. La gestion de ce compteur est de votre ressort.
  • Si par contre, l’ensemble de logements de votre immeuble est alimenté par un seul compteur agréé par la CILE, le propriétaire de l’immeuble, ou son représentant (un syndic par exemple) est l’usager de la CILE et les factures lui seront envoyées. Les modalités de répartition des frais de consommations d’eau sont fixées dans votre contrat de bail, en fonction, notamment, de la présence ou non de décompteurs individuels dans votre logement.

En toutes hypothèses, le propriétaire et l’usager (= locataire) sont responsables de tout dégât survenu au compteur CILE et à la partie du raccordement situé à l’intérieur du bâtiment. Le propriétaire et l'usager (= locataire) prennent donc toutes dispositions utiles pour éviter la détérioration du compteur CILE. Il leur incombe d'informer le distributeur dès la connaissance de celle-ci. Il en va de même en cas d’utilisation abusive et/ou frauduleuse. 

Le cas échéant, la remise en état de notre raccordement sera facturée à l’usager (= locataire) et/ou au propriétaire.

Il y a une coupure d’eau dans mon quartier. Puis-je être dédommagé ?

Non, en vertu du Code de l’Eau, le distributeur, dans le cadre de sa mission de service public, peut être amené à interrompre la distribution pour les travaux d’entretien de réseau nécessaires à la continuité du service. 

Si l’interruption de service dépasse les 8 heures consécutives (en ne comptabilisant pas les heures comprises entre 22 heures et 6 heures), la CILE doit mettre en œuvre des moyens alternatifs d’alimentation en eau.

J’ai une fuite d’eau sur mon installation privée de distribution… Dois-je payer l’eau gaspillée ou la CILE intervient-elle ?

En vertu de l’article D229bis du Code de l’Eau, sous certaines conditions, la CILE peut accorder un tarif préférentiel unique et exceptionnel en cas de fuite cachée après le compteur. Cette réduction n’est accordée qu'une seule fois par client.

La CILE va déterminer le volume de la surconsommation en se basant sur la moyenne de vos consommations des trois années précédentes. A défaut de trois années d'historique, la consommation moyenne est établie sur la base du volume consommé l'année précédente, ou à défaut d'historique, une estimation de la consommation annuelle sur base des constats réalisés lors des quatre mois qui suivent la réparation de la fuite.

  • La consommation annuelle moyenne est facturée au tarif normal.
  • La surconsommation est facturée à raison de 50% du C.V.D. (exonération totale du C.V.A.) avec un maximum plafonné à 2.000 m³. Le Fonds Social de l’Eau continue à s’appliquer sur l’ensemble du volume d’eau consommé.

Le tarif préférentiel peut être octroyé aux conditions suivantes :

  • L’augmentation de la consommation doit provenir d’une fuite difficilement décelable sur une installation privée de distribution alimentant un logement à l’exclusion des fuites consécutives à la défectuosité d’appareils ménagers, d’installations sanitaires ou de chauffage et de leur raccordement. Par dérogation, seules les fuites provoquées par une défectuosité de la soupape de sécurité d’un système de préparation d’eau chaude seront considérées pour l’octroi d’un tarif préférentiel (uniquement pour les clients domestiques). Il faut que le client n'ait pas fait preuve d'une négligence grave.
  • Le client doit apporter la preuve de la réparation de la fuite (factures acquittées, photos...). La CILE peut procéder à toute vérification sur place. En cas d'opposition à la vérification, la CILE peut engager la procédure de recouvrement intégral des montants dus.
  • Cette remise n'est valable que pour les clients domestiques (pas les entreprises).
  • S’il y a eu plus d’un index estimé par le distributeur du fait d’un défaut de transmission par l’usager d’un index au cours de la période de 3 ans qui précède l’année de la consommation anormale, le tarif préférentiel ne s’appliquera pas.
  • Le volume de la surconsommation doit être supérieur à 50m³ et équivaloir au minimum au double de la consommation normale.

Votre demande peut être introduite au moyen du formulaire de contact avec, au minimum, les renseignements suivants :

  • Reconnaissance expresse de l’existence d’une fuite cachée et explications des circonstances à l’origine de la surconsommation
  • La preuve que la fuite est réparée (factures, photos…) avec des photos avant/après
Mon compteur est bloqué. Que faire ?

Il vous suffit de prendre contact le plus rapidement possible avec notre équipe technique au 04/367.84.11 pour fixer un rendez-vous à votre meilleure convenance.

Il est à préciser que si votre compteur bloqué s’avère altéré (gel, choc, retour d’eau chaude, …), les frais de remplacement du compteur endommagé sont à votre charge.  

Mon installation privée de distribution est en plomb. Que dois-je faire ?

Nous vous conseillons de la faire remplacer, à tout le moins les conduites qui alimentent les robinets utilisés à des fins de boisson, de préparation de repas ou de soins corporels. Ce remplacement est en revanche à vos frais et charge.

Mon raccordement est toujours en plomb. Que dois-je faire ?

L’ensemble des raccordements en plomb a été remplacé ou traité de manière à ne plus avoir de contact entre le plomb et l’eau de distribution (dans ce dernier cas, une identification de ce traitement est reprise sur votre raccordement). Toutefois, si vous deviez constater la présence de plomb avant compteur qui aurait échappé à notre vigilance, vous pouvez faire votre demande de remplacement de raccordement via notre formulaire de contact. Votre demande sera alors enregistrée et instruite par notre service technique. Nous effectuerons le suivi et nous vous informerons de la programmation du remplacement de votre raccordement.

Le remplacement de votre raccordement en plomb est à charge de la CILE.
 

J’ai une fuite sur mon installation mais je ne parviens pas à la localiser, que faire ?

Les fuites d’eau sont difficiles à repérer. Si vous ne parvenez pas à trouver la cause, ni à solutionner le problème par vous-même, prenez contact avec un plombier. 

Voici une liste des causes de fuite d’eau les plus courantes :   

  • Problème sur la soupape de sécurité du boiler
  • Chasse de WC qui coule
  • Goutte-à-goutte aux robinets
  • Pertes d’eau dans les parties enterrées ou encastrées
J’ai une fuite sur la tuyauterie de mon installation, qui dois-je appeler ?

Si vous trouvez une fuite sur votre raccordement avant le compteur (dans le sens de l’arrivée de l’eau), seuls nos services techniques sont habilités à intervenir. Il vous suffit de prendre contact avec notre équipe technique au 04/367.84.11.

Si la fuite se situe après le compteur, c’est-à-dire à partir du joint après compteur jusqu’aux tuyaux qui se trouvent à l’intérieur de chez vous, c’est à vous de procéder à la réparation ou à faire appel à un plombier. Les frais de réparations sont à votre charge.

Je n’ai plus de pression (ou d’eau) aux robinets, que dois-je faire ?

Il y a d’abord lieu d’identifier si le problème concerne toute l’installation ou seulement l’un ou l’autre étage ou robinet.

Pour cela, vérifier la pression (ou l’absence) d’eau au compteur (purgeur) ou au premier robinet d’eau froide après le compteur d’eau.

Si la pression (ou qu’il n’y a pas d’eau) n’est pas correcte au purgeur ou au premier robinet d’eau froide après le compteur d’eau, vérifier que le robinet au compteur est bien ouvert. 

Si vous avez un réducteur de pression, est-ce qu’il fonctionne toujours correctement ? 

Si après ces vérifications, le problème persiste, nous vous invitons à contacter nos services au 04/367.84.11.

Si cela ne concerne pas toute votre installation (vous avez donc de l’eau normalement au compteur), le problème est situé sur la partie privée de l'installation et vous pouvez commencer par vérifier quelques points : 

  • Est-ce que cela concerne l’eau froide ou l’eau chaude ? 
  • Est-ce que vos vannes d’isolement intermédiaires sont correctement ouvertes ?
  • Est-ce que le mousseur de votre robinet est bien nettoyé (calcaire/crasses) ?

Si après ces vérifications vous ne trouvez pas la source de votre problème, il y a lieu de prendre contact avec un plombier.